Jeanlouisdumont.fr » Les news administratives » Indemnité rupture conventionnelle : avons-nous quelque chose à gagner après avoir quitté notre travail ?

Indemnité rupture conventionnelle : avons-nous quelque chose à gagner après avoir quitté notre travail ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais vous pouvez bénéficier d’une indemnité lorsque vous quittez votre travail ou même si vous vous faites renvoyé, certaines entreprises ne font pas d’indemnités, et pourtant c’est un droit fondamental pour l’employé.

Si la rupture se passe dans les règles de l’art, l’employé et son employeur doivent s’entendre sur l’indemnité conventionnelle, cette dernière dépend des années ou mois d’expérience, du salaire de l’employé et le compte de ses heures supplémentaires également.

Ce qu’il faut savoir c’est que même si c’est l’employé qui décide de quitter l’entreprise, il sera quand même dédommagé.

Comment calculer son indemnité de licenciement ?

Le licenciement est la rupture d’un contrat CDI (contrat à durée indéterminée) décidée par l’employeur.

Cependant, il existe plusieurs raisons pour lesquelles une personne peut se faire licencier, comme le fait que l’employé n’exerce pas assez bien les tâches qu’on lui accorde, celle-ci est l’une des raisons les plus fréquentes de licenciement.

En parlant du calcul de l’indemnité, il se fait en deux façons distinctes, et qui sont par ailleurs :

  • Soit 1/12e du salaire de la dernière année qui précède la notification du licenciement
  • Soit 1/3 des trois derniers mois. Dans ce deuxième cas, les primes ne seront calculées que dans la limite de la rémunération accordée.

Comment faire si mon patron refuse de m’accorder une indemnité ?

De plus en plus de chefs d’entreprises refusent catégoriquement d’accorder à leurs ex employés des indemnités, ces derniers trouvent des raisons minables et peuvent aller jusqu’à refuser que l’employé démissionne et le menacer de licenciement pour faute grave, ce qui ne l’aidera nullement à trouver du travail plus tard.

Il est très important de bien savoir que tout employé disposant d’un contrat à durée indéterminée a droit à une indemnité que ce soit en cas de départ voulu ou bien en cas de licenciement, malheureusement, si votre employeur refuse de vous donner une indemnité, vous ne pouvez rien faire contre lui, tout dépend de son ouverture d’esprit. Faites de votre possible pour lui faire changer d’avis en sortant vos plus beaux arguments.

L’employeur peut-il refuser une démission ?

Certains chefs d’entreprises refusent des démissions de la part des personnes ayant les compétences recherchées, ils leur proposent donc une augmentation de salaire ou même le renouvellement de leur bureau, chaque patron à sa manière d’agir.

D’autres préfèrent menacer leurs employés de les licencier pour faute grave s’ils décidaient encore une fois de démissionner.

Entre autre, sachez que vous pouvez démissionner à tout moment, avec un préavis bien évidemment, afin que l’entreprise dans laquelle vous êtes puisse trouver un remplaçant qui prendra votre poste.